07 novembre 2007

Epilogue

à ma meuf                                                           Tecum vivere amo, tecum obeam libens Je marchais dans les rues de Paris, un peu au hasard. Il faisait beau, un temps de novembre cassant et sec, du soleil un peu. Les passants, peu nombreux à cette heure, évoluaient comme un ballet d’ectoplasmes, sans bruit, sans heurts, sans... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2007

L’auteur :

Né en 1960 dans la ville de Bossuet et du fromage de Brie, il grandit tout naturellement sous les auspices des Lettres et de la Table. D’une dizaine d’années de scolarité en école dite “libre”, il garde un anticléricalisme farouche qui lui fait bouffer du curé tous les jours et de la viande le Vendredi Saint. Il y découvre la duplicité et l’onanisme.Issu d’un milieu bourgeois-bien-pensant-de-province, il ne tarde pas à constater avec Zola : “Quelles crapules que les honnêtes gens!”Il fuit, dans sa seizième année, la demeure familiale... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 novembre 2007

CUISINE ENTRE 4 MURS

Excursion carcéro-gastronomique La cuisine est poésie, la poésie est évasion.Des vieux murs de pierre de La Santé s’échappe un fumet de rêves et d’essences, d’amertume et d’épices, d’espérance et de havi : dans la cellule 143 de la 1ère division, une alchimie s’opère, un mystère s’accomplit.Dans la cellule 143 de la 1ère division, le détenu 265369 V cuisine...Ce que vous propose ce livre, c’est un voyage au sein d’un monde; c’est la découverte d’un exotisme; c’est un passage de l’autre côté du miroir.Comme guide de ce périple, j’ai... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 novembre 2007

Intro

“Un couteau sans lame auquel manque le manche”... C’est à peu près aussi difficile à décrire que l’univers carcéral, et ça le résume bien!Il n’y a pas plus à en dire, sauf clichés, lieux-communs, voire exagérations patentes ; des fantasmes parano-sodomites de tel ancien dirigeant de la SNCF aux pleurnicheries vaines du détenu Botton, la bêtise est assez crasse sans que j’en rajoute une couche...Alors, ai-je un but en écrivant cet opuscule? oui : rire. Parce qu’il ne faut pas le cacher : on rit en prison, et on rit de la prison. De... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2007

Critique anthume, préventive et exemplaire

“Cuisine entre quatre murs” est un énième ouvrage écrit par un détenu. En ce cas toutefois, l’auteur n’a même pas pris la précaution utile de se faire aider d’un nègre. C’est ainsi qu’il livre au lecteur fourvoyé entre ces pages un patchwork de recettes de tambouille carcérale, et de pâtés de mots indigestes censés être anecdotes et billets d’humeur. Dans un style hugolâtre mal digéré, plein de lourdeurs, abusant de l’adjectif et de l’adverbe, “l’auteur” (!) exprime à merveille le néant, conjuguant avec une dextérité là bien réelle le... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2007

Tentative d’approfondissement sémo-définitionnel

Tentative d’approfondissement sémo-définitionnel d’une inclination à la chère. (Proposition originelle : j’aime manger - dictionnaire de référence : le Petit Littré, édition 1990) Je discerne, et suis en état de prodiguer ou affaiblir avec gratitude, dans la forme particulière à laquelle se montre à mes yeux la division militaire de la France avant 1789 (qui repose sur la faculté suffisante d’exercer certaines fonctions du ministère ecclésiastique), une grande justesse -qui ne s’élève pas au-dessus des conditions matérielles de... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2007

Industrie

J’ai vu les pierres manger.Non, je n’ai pas tiré sur le bambou (bien que l’approvisionnement en produits stupéfiants soit ici d’une facilité... stupéfiante. Mais je me refuse à l’évasion virtuelle, aux voyages artificiels limités par les murs). J’ai tout simplement  mis la main sur une cagette en bois, qui contint des citrons “Vélasquez, produits et conditionnés en Espagne, C.E.E.” Tout un programme...Et les pierres l’ont mangée.Ça paraît fou. Mais voilà : entré dans ma cellule avec cet objet, un quart d’heure plus tard il avait... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2007

Modes de cuisson

Les vignettes ci-dessous indiquent l’usage du thermoplongeur   ou du réchaud pour la cuisson du plat. La liste des ingrédients est donnée à titre indicatif : on peut en ajouter, en retrancher, en substituer, suivant ce que la gamelle aura livré et ce qu’on aura pu cantiner. Ces recettes étant avant tout destinées à mes camarades de plombs, il est sous-entendu que les viandes et légumes sont déjà cuits. Les proportions sont rarement données. L’approvisionnement est ici tellement fluctuant qu’on ne connait jamais par avance... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2007

Souvenirs

Je me souviens, dans un grenier, avoir mis la main un jour sur des almanachs Vermot datant de la Grande Guerre. Comme tout imprimé qui me tombait sous l’œil, je les ai lus : éphémérides, calendrier des semailles, publicités pour la brillantine Roja ou l’apéritif Dubonnet, et conseils ménagers. De ceux-ci j’ignorais faire un jour mes choux-gras. C’est en effet à cette source que j’ai puisé pour obvier à mon cruel dénuement en matière d’électroménager. M’ont été utiles aussi les souvenirs des “leçons de choses” à la communale (ô mânes... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2007

L’équipement culinaire.

Il sera tout d’abord nécessaire au détenu d’écorner son pécule en passant sous les fourches caudines de la cantine pour acheter l’indispensable : casserole, poêle, toto.L’assiette, le bol et les couverts en dotation se verront multipliés par récupération de semblables items auprès des sortants et transférés. Trois bols, deux assiettes, et trois ou quatre cuillers et fourchettes seront utiles. Des opercules de pots de peinture négociés à l’auxi peintre ou classé “service général” serviront de couvercle, dessous de plat, planche à... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]